top of page

2023
LE SALON

Salon de la Société des Artistes du Val-de-Marne édition 2023 :

  • Exposition du 30 septembre au 22 octobre 2023

  • Vernissage le samedi 30 septembre à 18H

  • à la Maison des Arts et de la Culture – Villa Médicis

5 rue Saint-Hilaire – 94210 – LA-VARENNE-SAINT-HILAIRE

  • Entrée libre du mercredi au dimanche, de 14H à 18H

ÉDITION 2023 DU SALON DE LA SOCIÉTÉ DES ARTISTES DU VAL-DE-MARNE

Cette année, Adela BURDUJANU et Pierre MOUZAT sont les invités d’honneur du 137ème salon de la S.A.V.M.

 

Née en Moldavie, Adela Burdujanu fait ses études à la Faculté d’Arts Plastiques de Chisinau, puis à Paris 1 Panthéon Sorbonne. Elle reçoit le prix Joël Dabin en 2015, destiné à honorer un peintre de synthèse privilégiant le mouvement, la matière et la couleur.

On pénètre au cœur de ses œuvres en recevant les vibrations variées de sa partition des couleurs. Son sujet principal est la ville, notamment Paris qu’elle affectionne particulièrement. L’artiste prend le temps d’observer les gens, la manière dont ils se déplacent, leur quotidien, ce qui lui permet de reconstituer la réalité sans la trahir car elle en conserve l’esprit tout en y ajoutant sa part de réflexion et d’imaginaire.

 

Adela Burdujanu suit son idée qui est de fusionner l’art et la vie. Ces moments, elle les emprunte au temps présent qu’elle cherche à retenir. Ces instants de sérénité ne peuvent plus lui échapper ; ainsi éprouve-t-elle ce sentiment d’être véritablement au monde qui l’habite.

 

Pierre Mouzat vit et travaille à Brive-la-Gaillarde en Nouvelle Aquitaine. Dans les années 70, il découvre la sculpture dans l’atelier de Jean-Loup Delaroche à Loudun tout en suivant les cours de dessin à l’Académie de Jacques-Gabriel Chevalier. Il obtient ensuite le diplôme de l’école Boulle à Paris. Sorti Major de sa promotion en sculpture, il se consacre à la décoration d’intérieur pendant quinze ans avant de revenir à la sculpture, sa première passion.

La rencontre avec ses œuvres est un cheminement sur ce que nous sommes, nos valeurs, le sens et l’amour de la vie. Il remarque : « S’il y a la vieillesse, c’est qu’il y a eu une vie, une jeunesse ».

Pierre Mouzat propose un univers qui peut paraître difficile de prime abord. Ses sculptures montrent des corps qui revendiquent un vécu, des corps usés, décharnés, qui contribuent à faire naître une peur viscérale de la mort. Pour lui, nos manques nous construisent beaucoup plus que nos pleins. Les traumatismes du passé résonnent émotionnellement dans ses créations qui laissent deviner le désir tenace d’exister quelle que soit l’apparente fragilité de l’être. Sa démarche se révèle comme une courageuse prise de risque doublée d’une volonté acharnée d’accepter notre part d’humanité.

Adella.webp
pierre-mouzat.png
affiche 2023.png
bottom of page